La GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) : est-elle obligatoire ?

La GPEC est la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Elle consiste alors en une gestion des ressources humaines adaptée aux spécificités de l'entreprise et aux enjeux de ses acteurs. Elle se trouve également proportionnée à ses ressources. Mais se trouve-t-elle pour autant obligatoire ?

Rappel sur la GPEC et ses obligations

La GPEC s'inscrit dans un caractère obligatoire pour toutes les entreprises et groupes d'au moins 300 salariés. Elle concerne également les entreprises de dimension communautaire employant au moins 150 salariés en France.

Toutefois, les TPE (très petites entreprises - moins de 10 salariés) et PE (petites entreprises - de 10 à 49 salariés) peuvent quand à elles s'engager dans une démarche de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, sur la base du volontariat. De ce fait, des budgets communautaires sont régulièrement dégagés pour accompagner le financement de ces dispositifs via les OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) de Branches.

Le diagnostic GPEC pour une meilleure gestion des compétences

Pour mettre en place une telle démarche, il convient tout d'abord de réaliser un diagnostic au sein de l'entreprise. Pour se faire, nous pouvons prendre exemple sur la méthode de Léa Partners, faite en 4 étapes. Tout d'abord, l'identification des problématiques est nécessaire pour aller de l'avant. Le contexte peut alors être lié à une cession / transmission ou reprise d'entreprise mais aussi à l'évolution des activités ou autres facteurs. Ensuite, le choix des outils GPEC est une étape cruciale pour pouvoir passer à la liste des préconisations et restitution de l'audit. Un suivi sera optionnellement effectué à la suite de ce diagnostic, permettant à l'entreprise d'aller au bout de sa démarche.

Quelle durée et quels secteurs sont concernés par cette démarche ?

Pour répondre à la problématique de l'entreprise, seul le consultant RH (Ressources Humaines) sera à même de définir le temps à passer pour apporter une réponse. En moyenne, nous préconisons un accompagnement entre 2 et 4 jours pour les TPE (2 à 10 collaborateurs) et entre 2 et 8 jours pour les PE (11 à 49 collaborateurs). Cette démarche concerne par ailleurs tous les secteurs. Ainsi, nous pouvons citer de nouveau le cas de LEA Partners qui possède déjà une expertise de plus de 300 diagnostics et accompagnements GPEC dans les entreprises de distribution automobile de France, grâce à son partenariat avec l'ANFA / GNFA. Le souhait est alors de s'étendre dans les autres secteurs de l'industrie. En effet, cela vous impacte tous !